Encore quelques autres définitions de mots commençant par A

This entry is part 16 of 16 in the series dicogag-a-guy

Encore quelques autres définitions de mots commençant par A

ABANDONNIQUE : cet adjectif (c’est aussi un nom) s’utilise à propos d’un sujet (attention, ni   un verbe ni un complément), généralement un enfant, qui vit dans la crainte d’être abandonné, sans qu’il existe obligatoirement des raisons objectives pour justifier cette crainte.
Ça n’a rien à voir avec un homme dont le nom serait abandon et qui passerait sa vie à faire des choses aux femmes.

ABÎME : c’était un mot très célèbre, jadis, à l’époque où les enfants faisaient de vraies dictées, bien connu depuis qu’on s’est rendu compte que le chapeau de la cime était tombé dans l’abîme

ABOIEMENT : c’est le cri du chien ; on utilise aussi ce mot, le plus souvent au pluriel, pour désigner des paroles violentes.
Personnellement, je pense qu’un certain Aboi est un bluffeur professionnel.

ABRACADABRANT : selon des sources officielles, ce mot signifie extraordinaire, incohérent., extravagant. Lorsque j’ai entendu M. Chirac utiliser l’expression « abracadabrantesque »,  je me suis dit que j’avais lu ce mot quelque part.
J’adore me lancer des défis de ce type.
J’ai gagné : c’est Arthur Rimbaud, poète (vous savez, « Le dormeur du Val », « Voyelles », etc.), qui a utilisé le premier, semble-t-il, l’adjectif « abracadabrantesque », dans son poème « Le cœur supplicié », composé en mai 1871 et qui est connu sous trois titres différents, « Le Cœur supplicié » (13 mai 1871) , « Le Cœur du pitre » (10 juin 1871) et « Le Cœur volé » (7 juin 1886), version la plus souvent retenue.

ABRÉGER : ce verbe signifie « rendre bref ».
Rendre bref, c’est aussi raccourcir.
Un exemple : l’invention du docteur Joseph Ignace Guillotin est, en quelque sorte, un abrégé, une abréviation de la hauteur d’une femme ou d’un homme.

ACCORDÉON  : instrument de musique qui, avec la baguette de pain, le béret et le vin rouge, ainsi que quelques autres éléments, a fait la réputation de la France.
Cette réputation n’est pas usurpée : un certain Charles de Beaumont, dit le chevalier d’Éon (1728-1810), a, en accord avec lui-même, été tantôt femme tantôt homme (il sera autopsié après mort où un découvrira qu’il était bien un homme), condamné par Louis XVI, le roi abrégé (voir ci-dessus) à porter des vêtements féminins pendant les trente dernières années de sa vie. Ça n’a pas allongé pour autant la durée de  l’espérance de vie du monarque !

Series Navigation<< Quelques autres définitions de mots commençant par A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *