Purée, le sens des mots se perd, mon bon monsieur !

Purée, le sens des mots se perd, mon bon monsieur !

Dans le n° 359, du 30 septembre au 13 octobre 2017, de la revue « Télé2semaines », que ma petite femme persiste à acheter alors qu’elle ne consulte qu’à peine les programmes, une ligne, signée par le rédacteur en chef de ladite, un certain M. (j’en profite pour te rappeler que c’est l’abréviation réelle de Monsieur, dussé-je déplaire à Mr Bricolage) Thierry Masclot, un paragraphe de couleur rouge attire mon œil (enfin les deux, en réalité). Que lis-je à la fin dudit paragraphe ? … « il vaut mieux avoir des nerfs d’acier et porter un gilet par balles » !

Il est vrai que, lorsque tu es devant des fusils automatiques ou, raison de plus, en face d’une mitrailleuse, armes qui, l’une comme l’autre, te balancent plusieurs balles à la minute en pleine figure, il est très intéressant, je suppose, d’avoir un gilet spécifique pour parer à cette éventualité. J’ignore pour toi, mais je pense que je préférerais porter un gilet pare-balles plutôt qu’un gilet par balles . Si parmi vous se cache un lecteur de ce magazine, je le prie de signaler le fait à M. Thierry Masclot, d’autant plus qu’un gilet par balle suffirait, à moins d’avoir plusieurs épaisseurs de vêtements  !

Qu’on se le dise !

Guy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *