Quelques autres définitions de mots commençant par A

This entry is part 15 of 16 in the series dicogag-a-guy

Quelques autres définitions de mots commençant par A

Adultérin : c’est le symptôme numéro 1 de l’adultère.
Si l’on se réfère à la classification généralement admise par le cinéma (Rambo I, II, III, Freddy I, II, II, IV, Terminator I, II, etc.) il devrait exister des «adultèredeux», «adultèretrois», «adultèrequatre», etc..
Plus généralement, se dit d’un enfant qu’on se fait faire «dans le dos», signe d’une remarquable souplesse et d’une indubitable myopie, ainsi que d’une curieuse conformation ! On dirait l’Histoire !

Aéromètre : sorte d’instrument capable de dispenser les bienfaits de l’air pur des montagnes sur une distance de un mètre.
Un aérohectomètre est actuellement en construction dans le cadre des recherches du Centre National d’Etudes Aérospatiales. Il avait été envisagé un aérokilomètre, mais le budget de base était trop important pour l’ensemble des Français réunis (l’assemblée des Français réunis s’appelle les contribuables – voir ce mot). Peut-être les choses seront-elles différentes lors de la construction réelle de l’Europe scientifique.

Aérosol : appareil utilisé dans les hôpitaux pour permettre aux malades couchés dans des lits très bas de respirer sans craindre les odeurs des pieds de leurs visiteurs.

Affaire : se dit de tout ce qui touche aux inutiles.
Exemple : affaires politiques
Est parfois passible d’une lourde condamnation, l’amnistie (voir ce mot).

Affin : c’est un adjectif souvent employé comme nom, généralement précédé de «qui». S’utilise pratiquement surtout dans les pays du Tiers Monde.

Affranchi : se dit d’une lettre qui prend son envol vers la liberté.

Agame : s’utilise à propos des champignons qui font de la musique

Agape : repas alpin

Age : on a dit beaucoup de folies à son propos.
Si les physiologistes distinguent l’enfance, l’adolescence, l’âge mûr et la vieillesse, il est pourtant plus facile et au moins aussi scientifique de distinguer l’âge ingrat, jusqu’aux alentours de 14 ans, de l’âge ingrat double, après 28 ans, la portion de temps comprise entre 14 et 28 ans constituant l’âge ité.

Agriculture : c’est une forme de culture de l’esprit particulièrement nourrissante.
A bien y réfléchir, elle est la seule forme aussi nourrissante. Selon Jean-Marie Arouet dit Voltaire, ce serait l’unique activité philosophique réellement utile si l’on en croit ce qu’il fait dire à Candide.

Aimant : homme de fer, mais très attirant.

Ajut : se dit d’un nœud particulièrement riche en sauce (ah la littérature porno !)

Albite (même chose que ci-dessus) : comme son nom l’indique, désigne le siège de la douleur.
Exemple : j’ai mal…

Alcool : substance liquide qui, bien qu’utilisée le plus souvent en France, porte un nom originaire d’Arabie.
Ce simple fait tendrait à prouver que toutes les légendes concernant le Coran et les obligations musulmanes sont fausses. Une autre preuve est fournie par le fait qu’aujourd’hui encore, on dit, à propos d’un homme qui a plusieurs femmes sans être marié avec aucune d’entre elles, qu’il vit «alcool».

Alène : l’important, c’est de l’avoir bonne.

Alépine : ne s’emploie que lorsque plusieurs hommes sont présents dans une même pièce dans une tenue légère, par exemple lors des défunts conseils de révision.

Alèse (ou alèze ou alaize) : s’emploie uniquement au début d’une expression dont le second terme est « et décontracté ».
Désigne parfois un fantôme, individu recouvert d’un drap, versé dans l’humour urologique.

Alevin : nom masculin employé exclusivement lors du troisième jeudi du mois de novembre, au moment de la dégustation du Beaujolais nouveau.
Sinon, s’accompagne toujours d’un ou plusieurs adjectifs, comme « petit » et « blanc », par exemple.

Alexandrin : chacun sait qu’il s’agit d’un vers de douze syllabes, employé pour la première fois au XIIe siècle dans « Le Roman d’Alexandre ».
Dans ce domaine, une syllabe s’appelle un pied. Cela prouve à l’évidence que la poésie a des racines bien terre à terre.
Rappelons que l’un de nos plus grands poètes épiques, Hector Vigo, a particulièrement utilisé l’alexandrin. Au cours des nombreuses recherches que j’ai effectuées pour cet ouvrage, j’ai retrouvé ce poème inédit et terriblement prophétique :
Ce siècle avait douze ans, dieu devenait icône,
Déjà « the big Léon » perçait sous gros Zitrone,
Et du grand ridicule, déjà, par maint endroit,
Le front du gros vantard perçait le masque étroit
la suite était illisible ; dommage, on aurait cru Nostradamus !

Aliment : se dit d’un musulman prénommé Ali qui présente le défaut de ne jamais dire la vérité, comme recommandé dans le Coran.

Alléger : se dit de la variété de vin A qui possède cette qualité.

Allégresse : encouragement à ceux qui veulent à toute force prendre du poids.

Allié : se rapporte souvent aux politiciens. Ne dit-on pas, par exemple : « fou allié » ?

Altesse : titre grotesque dont certains journalistes prétentieux affublent de soi-disant héritiers de soi-disant rois alors qu’une révolution a été faite en France, en 1789, au nom de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité … et surtout au nom de Michel de Montaigne (1533-1592) qui s’écriait que « Sur le plus beau trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul ! »
Si on veut être poli, il suffit d’utiliser « Monsieur » ou « Madame », selon le sexe.

Amant : catégorie spéciale d’homme qui est tellement passionné par la chose qu’il en arrive à nier la vérité pour elle.

Ame : qualité particulière, selon le poète, d’un objet inanimé.

Ami : ça, c’est un mot qui me plaît.
D’abord pour une raison très simple : à l’évidence, nul ne choisit sa famille, mais a le pouvoir de choisir ses amis.
Choisir ses amis, c’est bien vite dit ; en fait, on se choisit mutuellement. C’est pourquoi, pour moi, un ami peut faire ce qu’il veut chez moi. Je me moque complètement de ses opinions politiques, de sa profession, bref de ce qu’il fait ou qu’il dit ; la seule chose qui m’intéresse, c’est ce qu’il est. Et il est d’abord et avant tout mon ami, c’est-à-dire quelqu’un que je défendrai bec et ongles s’il le fallait.
Un ami, c’est le seul mec que j’autorise à me dire en face que j’ai triché en jouant aux cartes (je n’y joue jamais, mais si j’y jouais ça serait ça) ; un ami, c’est le gars que j’appelle au téléphone et à qui je demande s’il peut quelque chose pour moi, qui me réponds aussi sec : « OK ». Notez bien qu’un ami, c’est aussi quelqu’un qui me téléphone en me demandant de venir pour l’aider et je lui réponds immédiatement : « J’arrive ». Et ça n’est pas qu’une vue de l’esprit, j’ai des amis qui peuvent en témoigner !
Je vous ferai bien la liste de mes amies et amis, mais outre que ce serait long, je ne voudrais pas que vous les embêtiez en les appelant de ma part. Aussi m’en abstiendrai-je !

Amidon : c’est le cadeau que fait régulièrement une relation collante.

(à suivre)

Guy

Series Navigation<< Quelques définitions de mots commençant par AEncore quelques autres définitions de mots commençant par A >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *