Un mardi qui commence bien !

Ce matin, je me suis offert un concert Beethoven : sous la direction de Daniel Barenboïm, les deux romances pour violon et orchestre avec Anne-Sophie Mutter au violon puis la 9e et dernière symphonie de ce génie de la musique.

Splendide et sublime !

Bienheureuse distraction en ce triste anniversaire de Covid !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *