Voici la définition 06 du « DicogagàGuy ».

This entry is part 7 of 16 in the series dicogag-a-guy

Voici la définition 06 du « DicogagàGuy ».

Nous sommes maintenant en été.

Aussi te proposé-je la définition d’une catégorie de personnes que je n’apprécie pas particulièrement, surtout en cette saison où ils avancent à découvert. Il s’agit de toute une famille.

Con : terme générique désignant toute une famille de mots et de personnes.

S’écrit parfois Com. Tu en trouveras les principales variétés ci-dessous. Songe que j’ai dû me livrer préalablement à un travail sérieux d’élimination, étant donné le nombre immense, incroyable, incommensurable même, de catégories diverses à l’intérieur de cette espèce.

Une petite remarque pour commencer. L’âge, qui apparemment ne fait rien à l’affaire, réserve néanmoins une surprise de taille : en effet, on pourrait croire qu’il existe des jeunes cons et des vieux cons. En fait, il existe des jeunes gens qui raisonnent comme des vieux cons alors qu’on pourrait les prendre, à en juger par le ton de leur voix, pour de jeunes cons. Il semblerait bien que le monde de la connerie soit réellement un monde à l’envers !

Combat : variété aux petites jambes.

Combattant : variété particulièrement virulente, qui prétend avoir raison par la force tout en s’imaginant que c’est grâce à son intelligence.
Exemples : jeune cadre dynamique, homme politique en général.

Combiné : variété qui se dit cultivée l’été et sportive l’hiver. Se trouve parfois dans les jardins.

Compact : variété particulièrement épaisse. En termes très familiers, on dit même d’elle qu’elle « en trimballe une sacrée couche ».

Compagne : variété féminine arborant une simple jupette.

Comparable : variété qui peut être facilement évitée.

Comparé : variété qui sort toutes ses décorations le jour anniversaire des fins de guerre. A tendance à disparaître.

Compas : contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas du tout une inversion qui pourrait faire croire que la personne en question ne l’est pas ! Certaines et certains membres de cette variété ont tendance à s’écarter du droit chemin en se déplaçant à grandes enjambées, tout en faisant des ronds de jambes…

Compassé : ouf !

Compassion : branche de la science qui s’occupe de l’ensemble de ces variétés. Elle est dite « conologie », à ne jamais confondre avec l’« œnologie », qui étudie un matériel autrement plus noble. Cette branche, donc, s’intéresse plus particulièrement à la naissance des sentiments chez cette famille pittoresque.

Compatriote : variété des plus dangereuses, car elle se croit partout chez elle !

Compensée : n’ayez aucune crainte, ils ne pensent jamais ! Se dit de la variété qui essaie de se grandir en chaussant les semelles des autres.

Compétent : à fuir comme la peste. Est à l’humanité ce que le skunks (ou sconce) et le putois sont aux animaux.

Compilateur : variété qui se pique de culture littéraire.

Complainte : variété qui émet un chant obscur comme la célèbre clarté qui tombe des étoiles, selon Pierre Corneille (Le Cid, acte IV, scène 3), cette figure de style constituant, je me permets de te le rappeler, un oxymore, forme française plus usitée qu’oxymoron, directement grecque.

Complet : variété absolue. Il ne lui manque rien.

Composant : variété qui adore se faire photographier

Composition : variété jeune, élève dans un collège ou un lycée, qui se tient très mal sur sa chaise.

Compotier : variété qui tente – en vain – de réparer le vase de Soissons.

Compresseur : variété qui se reconnaît à son attitude dans les files d’attente des cinémas.

Compressé : variété qui s’oppose à la précédente.

Comprimé : variété qui a remporté un prix aux éliminatoires pour le concours du « Roi de l’année ».

Compris : c’est la variété qui vole et se fait remarquer par le détective chargé de la surveillance du magasin, car elle croit qu’il est possible d’emporter une armoire normande en la cachant sous sa veste.

Compromis : variété qui a l’habitude de s’en rapporter aux décision d’un tiers, qui arbitre. C’est la variété la plus intelligente. Elle a parfois la fâcheuse habitude, lorsqu’elle est d’essence féminine, de crier à tout va que nul ne la fera revenir sur sa décision, se privant ainsi de nombreuses possibilités de variations de plaisirs.

Concassé : variété qui se brise souvent les os.

Concentré : variété qui essaie de faire de la politique sans se référer ni à une direction dextrogyre, ni à une direction sinistrogyre. J’avais envie de te citer quelques exemples, mais tu les trouveras certainement par toi-même.

Concerné : variété très entourée par les scientifiques qui l’étudient.

Concerto : variété qui se distingue des autres par sa remarquable aptitude à le faire dès le petit matin, avec ou sans accompagnement musical.

Concierge : variété qui fréquente beaucoup les églises.

Concis : variété qui travaille surtout dans les professions du bois.

Concorde : variété qui s’est spécialisée dans l’alpinisme ou la marine à voile.

Concourant : variété sportive qui se déplace essentiellement à pied.

Concubin : variété vivant surtout à proximité de Fidel Castro.

Concupiscent : variété particulièrement souple et présentant des talents d’acrobate certains ainsi qu’une anatomie particulière. La preuve : essaie donc de le faire, toi, d’uriner par là ! Tu verras !

Condamné : variété religieuse qui n’a pas eu de chance au dernier moment. Pour elle, l’enfer ce n’est pas que les autres, comme le prétendait Sartre

Condensé : variété très compacte (voir ce mot). N’a aucun rapport avec la valse ou le tango, voire le disco.

Condescendant : variété qui tombe de plus en plus bas dans la déchéance pour de multiples raisons.

Condor : variété qui présente l’avantage sur toutes les autres de te laisser réfléchir en paix.

Confédéré : variété qui pense à se rassembler en vertu de ce vieux principe qui dit que « Qui se rassemble s’assemble ».
Exemple : hommes politiques

Conféré : variété qui va à la pêche et réussit assez bien de jolis coups.

Confessé : variété assez masochiste qui se plaint constamment d’être martyrisée.

Confins : variété inexistante. La preuve : on utilise toujours ce nom au pluriel ! Voilà qui est bien singulier, non ?

Configuré : variété qui s’imagine des choses.

Confondu : variété qui maigrit. Inutilisable en cuisine.

Conforme : variété qui dessine d’une manière plutôt bizarre.

Confort : variété qui présente des aptitudes physiques la rendant dangereuse pour les autres personnes, sauf pour celles qui appartiennent à la même variété.

Confrère : variété mâle produite par le même père et la même mère (la variété femelle s’appelle consoeur).

Confusion : variété qui soude.

Congelé : variété qui se vend en magasin. Froide de nature.

Congénère : il s’agit de la qualité principale de toutes les personnes qui engendrent les variétés examinées ici.

Congrégation : variété religieuse qui aime à se mettre en groupe. Représente pour la religion ce que les confédérés sont à la politique.

Conjoint : variété qui s’unit beaucoup.

Conjuré : variété que l’on convoque à chaque fois que l’on souhaite une erreur judiciaire.

Conquête : variété qui essaie de gagner sa vie grâce à ses manches.

Consacré : variété qui contient l’essence, la substantifique moelle de l’ensemble de toutes les variétés.

Consensus : variété d’ordre politique qui croit que l’ensemble des variétés présentées ici pourra un jour s’entendre avec les personnes intelligentes. Vaniteux, prétentieux et totalement désuet.
Attention : ne confondez pas cette variété avec un hémophile, qui aime le sang comme une sangsue.

Consentant : variété qui recherche la compagnie des compétents (voir ce mot).

Considérant : variété tellement bête qu’elle a de quoi vous faire perdre votre latin (et même votre français).

Considéré : attitude de chaque variété lorsqu’elle rencontre une personne intelligente.

Consommé : variété qui a toujours des ennuis, en particulier avec les huissiers.

Consonant : variété qui s’annonce à ta porte. Surtout n’ouvre pas.

Consort : la même variété que précédemment, après que tu aies eu l’imprudence d’ouvrir ta porte malgré mon avertissement.
Comme un homme averti en vaut deux, tu es de toute manière plus fort qu’elle et tu peux en conséquence la sortir aisément.

Contagieux : variété toujours malade, qui répand sa maladie mieux que Larousse ses fleurs de pissenlit et surtout plus rapidement.

Contenant : variété parasite qui s’agrippe partout.

Contenu : variété que l’on rencontre souvent dans les hôpitaux psychiatriques et les prisons.

Contexte : variété qui se pique d’écrire. Comme elle ne sait pas le faire, elle doit faire appel à des spécialistes de l’écriture, que les éditeurs français nomment des «rewriters », les anglais et les américains des « ghostwriters » et Jean-Marie des « nègres ».

Contractant : variété qui tire la suivante.

Contracté : variété qui se fait tirer par la précédente.

Synonymes : parasite, homme politique.

Contribuable : variété très particulière autant que très temporaire.
En effet, à un moment ou à un autre de sa vie, chaque Français a été, est ou sera un contribuable en puissance. La caractéristique du contribuable, en dehors de sa brièveté de vie (trois instants annuels) est le tic qui le pousse à acquitter un tribut, comme son nom l’indique phonétiquement, non pas à un certain Bleu, mais à un père de famille nombreuse, monsieur Cepteur, justement pour ne pas recevoir de bleus.

Convaincant : variété capable d’en battre une autre.

Convaincu : variété battue par la précédente.

Convers : variété colorée, particulièrement religieuse.

Convivial : variété d’obédience principalement dite « à dominante », prétendant faire passer les repas guindés, voire collets montés avec menu rédigé depuis fort longtemps, petits fours et appellation contrôlée « chers camarades » (si elle est « à dominante de gauche ») ou « chers amis » (si elle est « à dominante de droite »), en costume trois pièces-cravate ou noeud papillon quelle que soit la dominante, pour de sympathiques gueuletons entre amis autour d’une bonne bouteille de rouge.
C’est une variété qui ne connaît rien à la vraie vie, bien qu’elle se prétende « issue du peuple ».

Convoyeur : variété peu recommandable, que l’on rencontre généralement à proximité des sex-shops.

Et j’en ai encore plein, plein, plein sous le coude, tellement il en existe !

Guy

Series Navigation<< Ci-dessous se trouve la définition 05 du « DicogagàGuy » : initiale.Une nouvelle définition, la 07 : celle du mot télévision >>

7 réflexions au sujet de « Voici la définition 06 du « DicogagàGuy ». »

      1. Oui, c’est vrai, ça ne manque pas dis donc !

        « Le temps ne fait rien à l’affaire.
        Quand on est con, on est con !
        Qu’on ait 20 ans, qu’on soit grand-père
        Quand on est con, on est con !

        Entre vous plus de controverses,
        Cons caduques ou cons débutants.

        Petits cons de la dernière averse
        Vieux cons des neiges d’antan ( x 2 ) »

        Refrain de « Quand on est con » de Georges Brassens ^_^

  1. salut Guy,

    Au moins, avec toi, on ne s’ennuie pas et on se paye une bonne tranche de rire.
    Que d’imagination et comme tu sais utiliser le mot juste avec humour.
    Un bon moment de passé en ta COMpagnie (rien à voir avec Florent).
    Simplement difficile de trouver tes articles qui ne figurent que dans les archives COMme s’ils appartenaient déjà au passé (je n’ai pas dit qu’ils étaient COMpassés) remarque.

    http://dannykadaauteure.com/2015/06/24/la-part-dombre-des-personnages/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *